L’inflation s’est stabilisée à 2,8 % en décembre en France

L’indice des prix à la consommation a augmenté de 2,8 % sur un an au mois de décembre, soit le même taux qu’en novembre, selon une première estimation publiée ce mardi par l’Insee. La hausse ralentit dans l’énergie, mais elle accélère dans l’alimentation notamment.

Sur un an, l’inflation calculée à partir de l’indice des prix harmonisé (IPCH), qui permet de comparer les niveaux de prix au niveau européen, est nettement plus élevée : elle s’affiche à 3,4 %, tout comme au mois de novembre, selon l’Insee.

De ce fait, selon l’Insee, les prix de l’énergie affichent en décembre une progression de 18,6 % sur un an, après une hausse de 21,6 % le mois précédent. Mais ce ralentissement relatif est compensé par un début d’accélération dans d’autres secteurs. Du côté de l’alimentation, la hausse des prix monte à 1,4 %, largement alimentée par celle des produits frais (3,3 %) tandis que les étiquettes des produits manufacturés ont progressé l’an passé de 1,2 %, là encore en accélération.

L’envolée des prix à la pompe, la facture de gaz ou bien encore le prix de certains fruits et légumes frais marquent plus les esprits que le repli, réel, de ceux de certains services et produits technologiques.

Partager

Laisser un commentaire