La Chambre de Commerce et d’Industrie a voté une motion de soutien des entreprises face au Coronavirus

Hier, lors de son Assemblée Générale, la CCI a demandé "officiellement au gouvernement un allègement de charges et un abondement au fonds de soutien d’urgence qui se met en place sur notre territoire "

Pour Jean-Pierre Savarino, président de l’institution consulaire, "l’épidémie du coronavirus COVID-19 impacte fortement l’économie et 75 % des entreprises azuréennes se déclarent fortement impactées par les mesures prises contre le coronavirus avec une baisse de chiffre d’affaires pour 90% d’entre elles, tous secteurs confondus."

Jean-Pierre Savarino ajoute : « A situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle ! Nous demandons au gouvernement à travers le ministre de l’Économie et des Finances de déployer des mesures d’allègements de charges pour les entreprises impactées et d’abonder ce fonds d’urgence COVID-19. Nous sommes prêts à recevoir, instruire les dossiers et gérer ce fonds, avec nos partenaires. Nous déterminerons ensemble les critères d’indemnisations. »

Pour soutenir l’économie locale fortement touchée, les collectivités ont déjà annoncé le déblocage de fonds.

La CCI Nice Côte d’Azur salue les mesures déjà mises en place avec :

Le report d’échéances sociales et/ou fiscales (URSSAF, impôts) ;
L’étalement de créances avec l’appui de l’Etat et de la Banque de France ;
L’obtention ou maintien d’un crédit bancaire via Bpifrance, qui se portera garant de tous les prêts de trésorerie dont les entreprises pourraient avoir besoin à cause de l’épidémie ;
Le financement des salariés par le mécanisme de chômage partiel (DIRRECTE) ;
L’appui au traitement d’un conflit avec des clients ou fournisseurs (Médiation des entreprises).

Face à l’ampleur des conséquences économiques, la CCI Nice Côte d’Azur, en coordination avec l’ensemble des partenaires, a réactivé son dispositif d’urgence avec la création d’un guichet unique pour faciliter les démarches administratives des entreprises impactées : demandes de reports d’échéance, étalement de créances, subventions, avance auprès des organismes…

Partager

Laisser un commentaire