La croissance française plafonne à 0,2% au deuxième trimestre (Insee )

La croissance économique a ralenti en France au deuxième trimestre. Selon l’Insee, le produit intérieur brut (PIB) hexagonal a progressé de seulement 0,2.

Cette faible progression s’explique par un ralentissement inattendu de la consommation des ménages. Une situation qui fragilise le scénario budgétaire du gouvernement, menacé par le ralentissement de l’activité au sein de la zone euro. A l’inverse, l’investissement a soutenu l’activité. Le commerce extérieur, enfin, est resté neutre sur la croissance.

Avec ces résultats, qui surviennent dans un contexte de ralentissement généralisé de l’activité au niveau mondial, l’"acquis de croissance" – c’est-à-dire le niveau que le PIB atteindrait à la fin de l’année si la croissance restait nulle au cours du prochain semestre – est actuellement de 1%.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message