La place du basket-ball sur la Côte d’Azur

Trois équipes de basket-ball professionnels évoluent dans les Alpes-Maritimes et à proximité. C’est le cas de l’AS Monaco, présidée par un richissime homme d’affaires ukrainien. Quelques années après l’arrivée à sa tête de son généreux mécène, le club de la Principauté appartient au gratin du basket français. Avec seulement une défaite à son compteur, l’ASM est le leader de la Jeep Elite, la première division du championnat de France. Elle est également sur les bons rails pour se qualifier pour les quarts de finale de l’Eurocup (C2). A l’avenir, Dee Bost et ses coéquipiers visent assurément une place en Euroleague, la plus prestigieuse des compétitions européennes.
Pensionnaire de la Salle Gaston Médecin, dotée d’une capacité maximale de seulement 2840 spectateurs, l’équipe coachée par Zvezdan Mitrović reste compétitive. Avec le club de Villeurbanne et ceux de Boulogne-Levallois et Dijon, elle fait partie des favoris des bookmakers au niveau des pari sportifs pour soulever le trophée de champion à la fin de la saison en cours. Néanmoins, il lui manque une arena d’envergure pour figurer dans le Top 15 des meilleures équipes sur l’échiquier du basket en Europe.
Monaco participe grandement au rayonnement de la balle orange sur la French Riviera. En outre, le cadre de vie est exceptionnel et participe grandement au bien être des sportifs y évoluant. L’institution monégasque constitue un tremplin dans la carrière d’athlètes de haut niveau très prometteurs. Après de bonnes performances sous le maillot de la Roca Team, des contrats plus lucratifs dans d’autres organisations à travers le Vieux Continent leur sont alors proposés.
Antibes veut retrouver Monaco dans l’élite
Relégués en Pro B à l’issue de l’exercice 2018/2019, les Sharks d’Antibes n’ont qu’une envie : retourner dans l’élite. Pour se faire, malgré des moyens financiers revus à la baisse, ils ont su attirer des éléments majeurs et expérimentés. Dans son effectif, l’équipe antiboise aligne notamment un ancien international français, Ali Traoré, mais aussi d’une star du réseau social Tiktok : Etienne Ca. La raquette est solide. Durant la dernière intersaison, les dirigeants ont également recruté à prix d’or un basketteur américain censé ramener l’équipe fanion au sommet. Il s’agit de Cleanthony Early, un athlète ayant vêtu la tunique des New York Knicks en NBA. Malgré ses qualités indéniables de scoreur, sa nonchalance et son jeu individualiste lui ont coûté sa place dans le groupe entraîné par Anthony Stanford. Contrairement à son compatriote Tim Blue, il ne restera pas dans le coeur des supporters. Ces derniers attendent patiemment le retour de leur équipe au plus haut niveau afin de retrouver notamment les derbys face à leurs voisins monégasques.
La chute du basket féminin
Le Cavigal Nice Basket 06 a connu une descente aux enfers. De la première à la troisième division française, l’équipe fanion du club niçois a été rétrogradée pendant deux années consécutives. Elle essaye désormais de retrouver des couleurs en insufflant une nouvelle dynamique. En période de crise sanitaire et économique, ce n’est pas évident. Les sponsors ne suivent plus forcément financièrement, ce qui a entraîné une baisse du budget et ainsi une diminution du niveau de jeu affiché par les joueuses sur le terrain.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire