La situation d’améliore sur le font de l’emploi : + 57 300 créations nettes (INSEE)

Malgré la persistante de l'épidémie et les restrictions qui se sont accumulées ces derniers mois, la situation s'améliore sur le front de l'emploi. Pendant les trois premiers mois de l'année, l'emploi salarié privé a progressé de 0,3 %, soit 57 300 créations nettes d'emplois, selon l'estimation provisoire de l'Insee publiée ce vendredi.

Un résultat étonnant, alors que l’Insee, dans sa note de conjoncture de mars , tablait sur des destructions importantes d’emplois salariés (-77 000) pour ce premier trimestre, « en raison des restrictions sanitaires continuant d’affecter l’activité de certains secteurs, tels les services aux ménages et l’hébergement-restauration ».

Au trimestre précédent, l’emploi salarié avait connu un recul modéré de 0,1 % (28 200 destructions nettes). En 2020, 320 200 emplois avaient été détruits dans le secteur privé en France, soit une baisse de 1,6 %, importante mais bien moindre que ce qui était redouté.

Malgré cette amélioration, l’emploi salarié privé demeure logiquement inférieur à son niveau d’avant la crise du Covid-19. A la fin du premier trimestre, il est inférieur de 1,3 % à son niveau de fin 2019 (soit -262 900 emplois), indique l’Insee. Mais il se rapproche désormais du niveau qu’il avait atteint fin 2018.

source : AFP

Partager

Laisser un commentaire