Le chômage au sein de l’UE montre des signes de stabilisation

En février, le taux de chômage de l’ensemble de l’Union est resté au même niveau qu’en janvier, à 7,5 %. Celui de la zone euro est pour sa part demeuré à 8,3 % selon Eurostat.

En glissement annuel, le taux de chômage a augmenté d’un point de pourcentage entre février 2020 et 2021, aussi bien au sein de l’UE (passant de 6,5 % à 7,5 %) que dans la zone euro (passant de 7,3 % à 8,3 %).

Selon l’office statistique de l’UE, en février, 15,9 millions de personnes étaient sans emploi dans l’UE des 27. Et parmi elles, 13,5 millions résidaient dans la zone euro.

Par rapport au mois de janvier de cette année, 34 000 personnes sont venues s’ajouter au nombre des chômeurs enregistrés dans l’UE et 48 000 à ceux de la zone euro.

Par rapport à février 2020, il y a 1,9 million de chômeurs supplémentaires dans l’Union et 1,5 million de plus dans les dix-neuf pays de l’euro.

Eurostat a précisé que les données publiées le 6 avril reposaient sur les critères retenus par l’Organisation internationale du travail (OIT), selon lesquels un chômeur est une personne sans emploi qui a activement recherché un emploi au cours des quatre dernières semaines et qui peut commencer à travailler dans les deux prochaines semaines.

Partager

Laisser un commentaire