Le chômage de la zone euro bat un nouveau record à la baisse, à 6,8% en janvier

Le taux de chômage de la zone euro a atteint en janvier son plus bas niveau historique, à 6,8% de la population active, en baisse de 0,2 point par rapport au mois précédent, a annoncé jeudi Eurostat.

Sur un an, en janvier, le chômage a baissé de 1,4 point dans la zone euro et de 1,3 point dans l’Union européenne.

En décembre, cet indicateur était déjà tombé au plus bas depuis avril 1998, date à laquelle l’office européen des statistiques a commencé à compiler cette série.

Quelque 13,35 millions d’hommes et de femmes restaient cependant sans emploi dans l’UE, dont 11,23 millions dans la zone euro, selon Eurostat.

Le marché du travail profite du fort rebond de l’économie européenne depuis le printemps 2021, après la récession historique liée à la pandémie de Covid-19. Pour l’ensemble de l’UE, le chômage a également atteint un plancher historique, à 6,2% en janvier.

L’économie européenne, tirée par la France et l’Italie, a surmonté l’an dernier l’impact de la pandémie, enregistrant une croissance record. Le produit intérieur brut (PIB) de la zone euro a augmenté de 5,2% en 2021, comme dans l’ensemble de l’UE.

Et les indicateurs de conjoncture étaient encore positifs pour les premiers mois de l’année, malgré les restrictions imposées par la nouvelle vague de contaminations au variant Omicron.

La guerre en Ukraine, susceptible de pénaliser l’activité, jette une ombre sur les perspectives des prochains mois. Mais la Commission européenne ne croit pas, à ce stade, que l’économie soit menacée de récession.

Partager

Laisser un commentaire