Le Medef en première file pour réagir à la situation pénalisée du secteur productif

Avant-hier , l'Assemblée Générale de la chambre de Commerce et Industrie avait voté une motion pour demander au Gouvernement un dispositif de soutien au monde économique fortement pénalisé par les effets du Coronavirus. Hier, une première réponse est venue par l'intermédiaire du MEDEF national, où Philippe Renaudi, président de UPE 06 siège au Bureau, pour lequel "cette épidémie est une bombe à retardement".

D’après ces informations , le Gouvernement a pris ou prendra sous peu les mesures suivantes :

le report des échéances fiscales et sociales voire des remises gracieuses,
la prise en charge très rapide du chômage partiel (retour sous 48h),
des ouvertures dominicales supplémentaires,
des dérogations au plafond des heures supplémentaires,
les banques prêtes à étudier au cas par cas le report des remboursements de crédit à 6 mois,
BPI passe sa contre garantie pour les entreprises auprès des banques de 40 à 70%.

Pour Philippe Renaudi : " Ce sont des mesures à court terme qui seront efficaces si la crise ne s’aggrave pas trop et ne dure pas."

A ces mesures s’ajoutent celles de Région Sud dont le plan de soutien sera doté de 12 M€ :

- Avec la garantie ouverte à tous : 5 M€
- Avec un Fonds d’urgence sous forme de prêt et délégué à la Chambre de Commerce et d’Industrie Régionale pour les secteurs tout particulièrement impactés : 5 M€
- Avec du prêt, au secteur de proximité de l’artisanat de bouche et de la restauration : 2 M€

Partager

Laisser un commentaire