Les Alpes-Maritimes, troisième département bénéficiaire du fonds de solidarité anti-crise sanitaire

Dans le cadre de la crise sanitaire et économique le fonds de solidarité a fait bénéficier à près de 55.000 entreprises dans les Alpes-Maritimes d’un montant total de 1,1 milliard d’euros. Le fonds de solidarité continuera d’être versé jusqu’au 30 septembre, au titre des pertes d’activité (indemnisation à hauteur de 20% du chiffre d’affaires). Le fonds de solidarité sera remplacé à partir du 1er octobre par un dispositif de prise en charge des "coûts fixes" ciblée sur les secteurs dont l’activité reste encore pénalisée par les restrictions sanitaires.

Avec la crise du Covid-19, plus de 14.000 entreprises des Alpes-Maritimes réclament des mesures de bienveillance fiscales (délais de paiement, report d’échéance, remboursement accéléré de crédit d’impôts...) pour un total de 165 millions d’euros.

Depuis le début de la crise, 20 347 entreprises des Alpes-Maritimes ont souscrits des PGE ( prêt garanti par l’Etat) pour un montant de 2 744 420 milliards d’euros. Principalement, des entreprises des secteurs du commerce (730 millions d’euros) et de l’hôtellerie-restauration (438 millions d’euros). Les PGE sont prorogés jusqu’au 31 décembre.

Quelque 700 millions d’euros ont été accordés aux entreprises des Alpes-Maritimes dans le cadre de l’activité partielle (indemnités de chômage partiel) depuis le début de la crise sanitaire.

Le Préfet présidera mercredi 8 septembre un comité départemental de sortie de crise.

Partager

Laisser un commentaire