Les taux des crédits immobiliers ont augmenté d’environ 0,30% depuis début 2022

En avril, dans le sillage du taux d’emprunt d’Etat à 10 ans repassé au-delà de 1 %, tous les barèmes de banques reçus font état d’une hausse des taux de crédit, de 0,10 point jusqu’à 0,45 point.

Depuis le début de l’année, toutes les banques ont désormais augmenté leurs taux, de 0,30 point en moyenne, alors même que les taux d’usure, taux plafonds au-delà desquels elles n’ont pas le droit de prêter, n’ont pas évolué, notamment sur les durées de 20 ans et plus, entrainant l’exclusion de plus en plus d’acquéreurs potentiels. Le taux d’endettement devient également un frein majeur, sous l’effet de la hausse inéluctable des mensualités due à cette remontée.

Ces augmentations de taux dans les barèmes concernent la plupart du temps tous les profils, mais dans certaines banques davantage les moins bons profils, avec les plus bas revenus, à qui l’on propose désormais parfois des taux supérieurs à 2 % sur 20 et 25 ans …

Ainsi les taux moyens proposés augmentent en avril à 1,25 % sur 15 ans, 1,45 % sur 20 ans et 1,65 % sur 25 ans. Les taux pour les meilleurs profils remontent également tout en restant malgré tout attractifs : 0,90 % sur 15 ans, 1 % sur 20 ans et 1,25 % sur 25 ans.

Partager

Laisser un commentaire