Tourisme : L’été indien sur la Côte d’Azur ?

Si la Côte d’Azur est depuis des décennies un « must » pour les vacances d’été, elle est aussi devenue une destination touristique de choix pour l’arrière saison automnale.

Le mois de Novembre, considéré comme le mois le plus « creux » il y a une vingtaine d’années, a vu sa fréquentation augmenter sensiblement. La part de ce seul mois sur le total des arrivées annuelles en hôtels et résidences est ainsi passée de 3.6% en 1993 à 5.5% en 2007, la plus forte évolution observée. De ce fait, alors que 40% des hôtels fermaient au moins une partie du mois de Novembre en 1993, ils ne sont plus que 33% à le faire.

La crise a momentanément interrompu cette tendance de long terme, ramenant la part de ce mois à 4.8% en 2010 (et probablement 4.6% en 2011). Pour autant, avec une part en hausse de 1 point entre 1993 et 2011, Novembre reste le seul mois, avec la période de Juin-Juillet, à avoir accru sa part des arrivées annuelles. Les mois qui ont le plus perdu sont Août, Avril-Mai et Janvier. La période de plus basse fréquentation a ainsi basculé de la mi-Novembre à la mi-Décembre ou mi-Janvier.

Différents facteurs peuvent expliquer ces évolutions. La fragmentation des périodes de départs en vacances, avec la hausse des courts séjours, a joué en défaveur des périodes « traditionnelles », et notamment du mois de pointe estival. Le tourisme d’affaires a aussi permis de générer une demande additionnelle en Mars et en Octobre-Novembre.

Cependant, le facteur climatique n’est pas à écarter. Avec des températures qui restent désormais très douces en Novembre, voire jusqu’à la mi-Décembre, la Côte d’Azur est devenue très attractive sur cette période où le froid s’installe en Europe du Centre et du Nord. Les pratiques touristiques seront tôt ou tard en phase avec le changement climatique, et la prolongation de « l’été indien » sur la Côte d’Azur en est peut-être l’un des premiers signes.

LES HÉBERGEMENTS OCCUPÉS A 40%

Le total des séjours avion augmente de 15%, permettant d’atteindre un nouveau record pour ce mois, après celui de Novembre 2000, soit près de 160 000 séjours. On note toutefois une durée de séjour plus réduite, à 6,3 nuits, contre 6,6 l’an dernier.

La durée des séjours en Novembre a de nouveau atteint les 2 nuits, ce qui n’était plus arrivé depuis 2001.

Parmi les principaux marchés étrangers émetteurs de séjours en Novembre vers la Côte d’Azur, on note toujours la forte présence italienne et britannique, suivis des Allemands et des Américains. Les Russes se placent au 5e rang, tandis que les Asiatiques (incluant la Chine et le Japon) représentent près d’un étranger sur 10.

Les chiffres-clés :

Nuitées en hôtels : +6% ( dont 32% étrangers)

Nuitées en résidences de tourisme : + 14%

Visiteurs des musées et sites : +2%

Vistieurs par avions : + 15% (dont 32% pour affaires et 68% pour tourisme)

Source Touriscope

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire