Un club pour développer le tourisme d’affaires


3,4 millions. C’est le nombre de chambres invendues chaque année sur la Côte d’Azur . Les deux tiers le sont durant la période d’octobre à mars. « En hiver, il est difficile de garder un hôtel ouvert s’il n’y a pas d’activité de tourisme d’affaires », indique Gaston Franco, président du Comité régional du tourisme Riviera Côte d’Azur (CRT). Partant de ce constat, le CRT et son Convention Bureau travaillaient depuis plusieurs mois à la mise en place d’un « club d’excellence », destiné à être le laabl qualité de la marque Côte d’Azur à l’international. C’est aujourd’hui chose faite : le Premier Events Partners – French Riviera est né. Comptant 31 adhérents, il dispose d’un budget de 200 000 euros. « Le nombre de membres du Club permet de disposer d’un montant de 100 000 euros, précise Henri Céran, directeur du Convention Bureau Côte d’Azur. Le Conseil général des Alpes-Maritimes s’est engagé à abonder un euro pour chaque euro investi par les membres. » Premier investissement : l’organisation, en octobre prochain, d’une opération de communication événementielle destinée aux prescripteurs et clients stratégiques du tourisme d’affaires en Europe et Amérique du Nord.

Outre l’aspect purement économique de la démarche, l’ambition du Club est d’inscrire les professionnels de la Côte d’Azur, et de Monaco, dans une démarche de développement durable. Ainsi, tous ses membres s’engagent à adopter l’Eco-guide. Mis au point par l’Association nationale des agences d’événements, ce carnet de route définit, pour tous les métiers, les bons gestes pour limiter l’impact sur l’environnement. Autre engagement « vert » : les membres verseront, après estimation, une contribution financière à Action carbone (Association Goodplanet de Yann Arthus-Bertrand), destinée à compenser leurs émissions de CO2. En route vers le développement économique durable de la French Riviera !

Partager

Laisser un commentaire