Figure quasi-monarchique de Nice, Jacques Médecin aura un rue en son nom

Ce dimanche matin, sera inaugurée la rue Jacques Médecin , ainsi renommant l'actuelle rue de l'Opéra par délibération du conseil municipal du 23 novembre 2018 votée à l’unanimité Cette rue qui l’a vu naître en 1928 marque également la continuité de l’avenue Jean Médecin, Maire de Nice de 1947 à 1965, père de Jacques Médecin.

Personnage controverse, figure Jacques Médecin, qui porte un nom indissociable de l’histoire politique de Nice, mort en Uruguay après avoir passé près de deux ans en prison en France pour des malversations et déchu des droits civiques, aura donc une rue à son nom, -comme par hasard à la veille des élections municipales- déjà rebaptisée “rue de la honte” par les communistes et autres groupes de gauche qui appellent à un rassemblement pour une “contre-inauguration”.

De son côté Christian Estrosi qui a lui-même débuté en politique sous Jacques Médecin, en étant élu conseiller municipal sur sa liste en 1983, a affirmé : “Oui, je suis fier de donner enfin à Jacques Médecin la place qui lui revient. Les niçois reconnaissent en lui un Maire qui a beaucoup fait pour sa ville ".

Jacques Médecin fût Maire de Nice (1966-1990), Président du Conseil général des Alpes-Maritimes (1973-1990), Député des Alpes-Maritimes (1967-1988), Secrétaire d’État au Tourisme (1976-1978)

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message