9 novembre 1989 : la chute du mur de Berlin

Le soir du 9 novembre 1989 tombait le mur de Berlin. Un édifice qui, pendant près de 30 ans, a séparé la ville, l'Europe et le monde en deux blocs opposés. C'était il y a une génération.

Dans la nuit du 12 au 13 août 1961 est érigé en plein Berlin ce qui deviendra l’un des symboles physiques de la Guerre froide : le mur de Berlin. Pendant presque trente ans c’est non seulement la capitale allemande, mais le pays, l’Europe et le monde lui-même que va scinder en deux le "Berliner Mauer".

Au-delà de Berlin, la séparation entre le monde capitaliste, dit "libre", et le monde communiste s’étendait sur des centaines de kilomètres, bien souvent sous forme de grillages et barbelés.

Avant que le mur de Berlin ne tombe dans la nuit du 9 au 10 novembre, les régimes communistes s’étaient déjà effondrés dans ces deux pays du bloc de l’Est.

La fin de cette frontière physique qui, depuis 1961, séparait Berlin, l’Allemagne et l’Europe entre ouest libéral et est socialiste, marque un bouleversement géopolitique majeur en Europe.

Le Mur reste omniprésent à Berlin même s’il n’en reste que 1,5 km : traces matérielles et symboliques, et aussi évocation du Mur par des plans, des photographies, des chansons…

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message