Acte XXII : les Gilets Jaunes veulent maintenir la pression

Dans l’attente des premières annonces d’Emmanuel Macron après le grand débat national, les « gilets jaunes », dont la mobilisation a accusé un recul la semaine dernière, vont tenter de maintenir la pression pour l’acte XXII, avec notamment un rassemblement national prévu à Toulouse, parmi les principaux bastions du mouvement.

Le ministre de l’intérieur, Christophe Castaner mise sur le nouveau cadre législatif, indiquant avoir envoyé vendredi matin « une circulaire à l’ensemble des préfets pour les inviter à préparer la bonne utilisation de ces dispositifs, à travailler avec les procureurs, les parquets ».

A Nice, le programme est celui de tous les samedis : rendez-vous vers 13 heures à la Gare Thiers et départ pour une promenade avenue Jean Médecin avec arrivée à place Masséna de manière à perturber la circulation du tramway.

Ca ne fait pas très révolutionnaire mais marcher fait du bien !

La nouveauté est pour dimanche où un pique-nique réunira les militants au lac de Broc.

Le côté ludique a ris le pas sur celui protestataire ?

*La loi, partiellement censurée début avril par le Conseil constitutionnel, « donne un certain nombre de moyens qui nous permettront de faire des fouilles renforcées contre les armes par destination dans les vingt-quatre heures qui précèdent ".

De plus, le fait de se masquer, de cacher son visage « à un moment d’émeute » devient ainsi « un délit passible d’une peine d’un an [de prison] et de 15 000 euros d’amende ».

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message