Airbnb : comment la plateforme de location touristique a-t-elle renforcé ses contrôles depuis l’été 2020 ?

La plateforme Airbnb à annoncer ce mardi avoir bloqué de multiples locations. En un an, plus de 240.000 clients se sont vu refuser leur logement en France. L’objectif est simple : limiter les événements clandestins durant la période COVID.

En été 2020, l’application Airbnb avait prévenu et interdit les rassemblements clandestins dans les logements au vu des conséquences de la crise sanitaire. La plateforme s’est vu autoriser l’accès à 16 personnes uniquement pour un appartement.

53.000, c’est le nombre de personnes qui se sont vues refuser ou empêcher d’effectuer une location dans Paris, et près de 4 000 et 7 000 personnes entre Marseille et Bordeaux. Néanmoins, Airbnb rassure ses utilisateurs, et déclare que seules les réservations sont bloquées et non les comptes clients.

Pour assurer la sécurité du déroulement de l’application, la plateforme prend la décision de bloquer automatiquement les réservations dites suspectes. Autrement dit, Airbnb a choisi de suspendre les locations pour les vacanciers de moins de 25 ans.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire