Brexit : c’est l’instant de la vérité

Il ne reste que quelques heures aux Européens et aux Britanniques pour trouver un accord post-Brexit qui soit validé à temps

Les chefs des groupes politiques du Parlement européen ont averti que pour ratifier un éventuel accord, ils devraient en recevoir le texte au plus tard ce dimanche minuit.

C’est sur le dossier de la pêche que les négociateurs des deux bords vont se battre ce weekend. Les Européens veulent conserver un accès aux eaux britanniques, Londres est d’accord mais pour trois ans seulement.

Michel Barnier, négociateur européen : "il ne serait ni juste ni acceptable que les pêcheurs européens n’aient dans les eaux britanniques que des droits transitoires qui s’évaporeraient un jour alors que tout le reste de l’accord notamment pour les entreprise britanniques, lui, resterait stable".

Pour les Britanniques, faute de concessions européennes "importantes", un échec est très probable.

Partager

Laisser un commentaire