Canicule & inondations : les solutions sont les mêmes car les causes sont les mêmes

Chaque épisode orageux provoque des torrents dans les vallons niçois, comme le montrent les images impressionnantes de Pessicart . D’autres épisodes cévenols sont attendus cet automne.

Laurent LANQUAR-CASTIEL explique le phénomène : « Notre littoral trop urbanisé manque d’espaces naturels. La plupart des espaces plantés ne sont que superficiels. Les plantations d’arbres dont se vantent les divers plans de végétalisation ne sont que des aménagements décoratifs : Seuls des bosquets d’arbres permettent de retenir l’eau. Le problème n’est pas nouveau dans la conurbation maralpine. Après les drames mortels de 2015, on aurait pensé que les prises de conscience de nos élu·es ne résumeraient pas à des déclarations d’intentions. »

L’écologiste urbaniste fait référence aux propos des élu·es métropolitain·es qui avaient régit à l’époque : « Depuis 2015, rien ne fut fait. On fait comme avant, comme si de rien était. Aucune remise en question, aucune pratique éco-responsable : les avis négatifs de l’autorité environnementale tant sur le PLUM que sur le Plan Climat en sont l’illustration. »

Laurent LANQUAR-CASTIEL conclut : « Pour la canicule, ce fut pareil : les déclarations suivent aux déclarations, sans aucun acte. Pourtant canicule et inondation sont les mêmes combats ! Les solutions sont les mêmes, car les causes sont les mêmes : la sur-urbanisation de nos territoires avec ses corollaires d’artificialisation des sols et disparitions des espaces naturels. Les solutions sont connues : disposer de bosquets végétaux en pleine terre tous les 200m, enlever l’asphalte dès que possible pour rendre poreux les sols, généraliser la récupération de l’eau de pluie... En un mot : faire respirer la terre et la ville ! c’est ça l’écologie des solutions. »

Laurent LANQUAR-CASTIEL
Secrétaire Départemental des Écologistes des Alpes Maritimes
facebook : www.facebook.com/laurent.lanquarcastiel

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message