Commémoration de la 6e Journée Nationale de la Résistance : un devoir de mémoire

La commémoration s’est déroulée en présence de Catherine Moreau, Adjointe au Maire, de Jean-Marc Giaume, Adjoint au Maire et de Olivier Robaut, Président du Souvenir Français.

La Marseillaise résonne dans le quartier de la Libération. Belle coïncidence. En plein coeur du jardin de la Villa Thiole, élus, gradés et enfants se sont rassemblés pour commémorer la Résistance. « On se rassemble pour commémorer et on commémore pour se rassembler », a exprimé le Président du Souvenir Français lors d’une allocution à la mémoire des résistants.

Catherine Moreau a souhaité rappeler la signification du terme « résistance » face un parterre d’enfants : « La résistance est porteuse de connotation positive pour lutter contre tout régime illégitime. Le fait d’entrer en résistance c’est choisir de ne plus se taire et de résister pour les mêmes valeurs de liberté et de fraternité ».

Des participants inhabituels

En préparation de cette cérémonie, le Cercle Généalogique Maralpin est intervenu dans les classes pour faire découvrir le rôle et l’importance de la Résistance. À noter la participation active des élèves de CM2 des écoles St Barthélémy mixte 1, Ronchèse et Nikaïa. Après une minute de silence, c’est en choeur et accompagnés du son d’un saxophone que les élèves ont entonné la Marseillaise en mémoire de Jean Moulin et des résistants.

Enfin, une invité de prestige à fait l’honneur de sa présence : la fille d’Henriette Dubois. Figure de la Résistance, Henriette Dubois est adhérente aux Jeunesses communistes dès 1937 à l’âge de 17 ans. Elle assure à partir de 1942 la reproduction et la distribution du journal "L’Humanité" à Nice. En 1943, elle devient agent de liaison FTP (Francs-tireurs et Partisans) pour la zone sud.

En fin de cérémonie, les élèves ont reçu un diplôme pour leur participation à cette 6e Journée Nationale de la Résistance.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message