Commerces : ouvrir, oui, mais à quelles conditions ?

Depuis le début du second confinement, les petits commerces non-essentiels de proximité sont toujours fermés. Une situation qui à un mois des fêtes de noël doit évoluer pour permettre aux gérants des petites boutiques de survivre.

Le Premier ministre Jean Castex travaille sur un protocole sanitaire renforcé pour la réouverture des commerces dits « non-essentiels », dont la date n’a toujours pas été arrêtée.
Ce protocole vaudrait pour l’ensemble des commerces et l’ensemble de la grande distribution .

"Tous les commerces devront être ouvert pour le week-end du 27 novembre" a affirme Geoffroy Roux de Bézieux , président du Medef, à la tête de la fronde.

Le Gouvernement conditionne une réouverture des commerces et rayons de produits dits « non essentiels » à l’adoption d’un « protocole sanitaire renforcé » en cours de négociations avec les professionnels.

Port du masque obligatoire, mise à disposition de gel hydroalcoolique, respect de la distanciation, application d’une « jauge » fixant un nombre maximal de clients en fonction de la surface de vente… sont des mesures envisagées.

Mais les commerçants ne veulent pas trop de contraintes ! Le gouvernement devrait trancher en la matière la semaine prochaine.

Dès lundi, Nice-Premium s’engage à vous proposer tous les deux jours le portrait d’une enseigne qui s’engage dans le click & collect.

Partager

Laisser un commentaire