Coronavirus : la durée d’incubation est plus courte que celle annoncée

Selon une enquête américaine publiée dans la revue Annals of Internal Medicine, la durée d’incubation du COVID-19 est bien plus courte que celle annoncée lors de l’apparition de l’épidémie, il y a deux mois. Explications.

Combien de jours d’incubation ?

Alors que le cap des 4.000 victimes vient d’être franchi et que l’on compte plus de 100.000 cas confirmés, une étude nous apprend quelle est la durée d’incubation du coronavirus. Autrement dit, combien de temps se passe-t-il entre le moment où l’on attrape le virus et celui où les premiers symptômes apparaissent. Publiée dans la revue Annals of Internal Medicine, l’étude donne des précisions plus sûres sur le nombre de jours.

Pour réaliser leur enquête, les chercheurs de l’université américaine Johns Hopkins ont suivi 181 malades ayant contracté, entre le 4 janvier et le 24 février , le COVID-19. Particularité des personnes qui ont participé à l’étude, elles se situaient toutes à l’extérieur de la province de Hubei, lieu où est apparu le virus. Néanmoins, les malades avaient, dans la plupart des cas « des antécédents récents de voyage ou de résidence à Wuhan, ou des preuves de contact avec des personnes infectées » rapporte LCI.

Les premiers symptômes apparaissent au bout de cinq jours

L’enquête a révélé que la moitié des participants avaient présenté les premiers symptômes (fièvre, toux sèche, rhume) moins de 5 jours après avoir été contaminés tandis que l’autre moitié avaient mis plus de 5 jours. Seulement quelques cas isolés ont mis près de deux semaines avant de ressentir des symptômes. Une fois les données récoltées, les scientifiques ont pu calculer une moyenne de la période d’incubation.

Selon les chercheurs, la période d’incubation médiane est de 5,1 jours. Une durée qui n’a rien à voir avec celle annoncée au début de l’épidémie. En effet, elle était alors estimée à 14 jours voire plus. L’étude estime que 97,5% des malades présenteront des symptômes dans les 11,5 jours après l’exposition au coronavirus.

Par ailleurs, sur les 10.000 malades qui ont été placés en « quatorzaine » seuls 101 ont présenté des symptômes après celle-ci. Par conséquent, les deux semaines de confinement apparaissent comme étant une durée tout à fait justifiée.

source : AofIM

Partager

Laisser un commentaire