Coronavirus : Pays-Bas, France, Allemagne et Italie s’allient pour assurer un vaccin dans l’UE

N'en déplaise à ceux qui ne jurent que pour le "local". La recherche scientifique et médicale ce n'est pas comme la pizza qu'il faut manger sur place et chaude. Pour rechercher, expérimenter , trouver des vaccins ,déposer des brevets , produire des médicaments et financer tout cela, il faut une surface conséquente et les meilleures compétences sans regarder leur passeport , leur lieu d'activité, où ils habitent et quelle langue ils parlent. On laisse volontiers les nostalgiques de leur quartier et du dialecte du coin à leur sort. C'est pour cela que nous saluons avec plaisir l'information ci-dessus. Si on se respecte mutuellement , on additionne les compétences , ensemble on est plus fort.

La France, l’Allemagne, l’Italie et les Pays-Bas ont convenu de former une « alliance » visant à assurer la production d’un potentiel vaccin contre le Covid-19 en Europe, ont annoncé mercredi les autorités néerlandaises.

Les quatre pays « explorent conjointement diverses initiatives prometteuses et sont en discussion avec diverses sociétés pharmaceutiques », a indiqué dans un communiqué le ministère néerlandais de la Santé publique.

L’objectif de cette « Alliance pour un vaccin inclusif » est de produire des vaccins sur le sol européen, là où cela est possible, a déclaré le ministère. « L’Allemagne, la France, l’Italie et les Pays-Bas sont convaincus qu’un résultat réussi nécessite une stratégie et des investissements communs », a-t-il ajouté.

L’alliance a aussi pour but de garantir qu’un nombre suffisant de doses de vaccins soit disponible pour l’Union européenne et d’autres pays à faible revenu, notamment en Afrique. Elle « souhaite également convenir avec les sociétés pharmaceutiques qu’un vaccin doit devenir largement accessible, disponible et abordable pour l’UE », afin que les personnes « les plus vulnérables » puissent en bénéficier, ont expliqué les autorités néerlandaises.

source : AFP

Partager

Laisser un commentaire