Coronavirus : prudence mais pas de panique

Un nouveau cas a été détecté : c'est un enfant de trois ans qui est résulté positif et qui est hospitalisé à Lenval . Sa condition ne se prête pas à des préoccupation. Par ailleurs, le CCAS a pris l'initiative de contacter les personnes plus fragiles, dont une majorité de seniors déjà répertoriés ( 3700 unités) pour vérifier leur condition et les conseiller dans les démarches de protection. Christian Estrosi a annoncé ce lundi après midi que les agents de la plateforme d’appel de la Ville de Nice commenceront dès aujourd’hui à joindre les personnes répertoriées comme fragiles par les services de la Ville de Nice et de son CCAS. 3700 personnes en tout sont concernées, dont une majorité de seniors.

Les quatre gestes simples à adopter pour se protéger et éviter la propagation

Quatre gestes simples à la portée de chacun. Pour se protéger contre le coronavirus, et protéger les autres, le ministère de la Santé et de Santé publique France préconise plusieurs attitudes à suivre.

Il s’agit tout d’abord de se laver très régulièrement les mains, ou d’utiliser une solution hydroalcoolique.

Deuxième conseil : tousser ou éternuer dans son coude, plutôt que dans sa main.

Les autorités sanitaires conseillent par ailleurs d’utiliser des mouchoirs à usage unique, et de les jeter une fois utilisés.

Enfin, il est recommandé aux personnes malades de rester chez soi et de porter un masque chirurgical en présence d’autres malades.

Pour davantage d’informations sur le coronavirus Covid-19 , un numéro vert a été mis en place au 0 800 130 000 (appel gratuit).

Une plate-forme d’appel de la Ville de Nice (04 97 13 56 00) vient en complément de la ligne nationale mise en place par le Gouvernement. Cette plate-forme est joignable 7 jours sur 7, de 9 heures à 19 heures.

Partager

Laisser un commentaire