Couvre-feu : les précisions sur l’application

Hier soir, le Premier ministre Jean Castex a annoncé la mise en place d'un couvre-feu sur la quasi moitié du pays (54 départements et la Polynésie). Le Département des Alpes-Maritimes ne faisant pas exception, il sera interdit de sortir de chez soi sans dérogation à partir de ce soir minuit.

L’annonce faite hier après-midi a apporté beaucoup de confusion. Jean Castex avait annoncé la mise en place du couvre-feu dans les Alpes-Maritimes dès vendredi minuit. Sauf que son application n’est théoriquement pas possible avant en seulement quelques heures... Il faut en effet un minimum de 24 heures pour mettre en application une telle mesure. Autrement dit, le couvre débutera ce soir, samedi à partir de minuit.

Cette mesure, prise dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus s’appliquera au moins pour les six prochaines semaines. Il sera donc interdit de sortir 21h à 6h, sauf dérogation justifié par une attestation de déplacement téléchargeable sur le site du gouvernement ou ici :

Les exceptions

Comme lors du confinement, des dérogations pour des motifs précis existent :

  • Urgence ou rendez-vous médical.
  • Raison professionnelle comme le travail de nuit sur des chantiers.
  • Pour porter assistance aux personnes vulnérables.
  • Raison familiale (garde d’enfant).
  • Déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative.
  • Sortir à moins d’un kilomètre de chez soi pour les besoins des animaux de compagnie...

Les transports en communs eux resteront en service uniquement pour les personnes munies d’une attestation de déplacement valable. L’ensemble de ces dérogations est consultable sur le site du gouvernement : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

En cas de manquement à l’une de ces règles, le contrevenant s’expose à une amande de 135€. En cas de récidive, le prix de la sanction pourra monter jusqu’à 3 750€.

Concernant les autres mesures déjà en place, pas de changement :

  • Interdiction de tout rassemblement de plus de six personnes sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public.
  • Respect d’une jauge par densité de 4m2 par personne pour les ERP (Établissement Recevant du Public) avec espaces debout.
  • Respect d’une distance d’un siège entre deux personnes ou groupes de moins de six personnes dans les ERP avec places assises.
  • Obligation du port du masque de manière continue lors d’événements (pas de boissons ni de restauration).
  • Les buvettes et autres points de restauration debout sont interdits.
  • Les soirées étudiantes, journées et /ou week-ends d’intégration sont interdits.
  • Interdiction des fêtes foraines et fermeture des salles de sport, casinos, bars, foires et salons.
  • Le télétravail, quand le métier le permet, est fortement recommandé avec une jauge minimale de 50% des effectifs. Cette jauge est également applicable au sein des universités.
  • L’ensemble des manifestions (hors revendicatives) doivent respecter une jauge maximale de 1 000 personnes.

Les autorités appels à la plus grande prudence et au respect des gestes barrières qui restent à ce jour notre seul moyen de lutte pour la propagation du coronavirus.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire