Covid-19 : ça y est, le seuil des 50 millions de primo-vaccinés a été atteint, les manifestations anti-pass/vax s’essoufflent

Le cap a été dépassé avec quelques jours de retard par rapport à la date symbolique qui avait fixée mais toutefois représente une victoire puisque près des trois quarts de la population sont désormais au moins primo-vaccinés.

Il reste ainsi près de trois millions de personnes qui doivent encore recevoir une deuxième dose pour bénéficier d’une protection maximale contre les formes graves du Covid.

Le nombre de vaccinés avait bondi après la décision annoncée par Emmanuel Macron le 12 juillet d’instaurer un passe sanitaire et de rendre obligatoire la vaccination pour les soignants.

Au-delà de ce public acquis à la cause, environ de huit millions n’ont pas franchi le pas, dont 670 000 chez les plus de 75 ans, pourtant éligibles à la vaccination depuis le 18 janvier. Un peu moins de 14 % des malades chroniques (cancer, diabète, obésité, hypertension)

L’emballement pour la vaccination est retombé : après un record à 2,6 millions de premières doses fin juillet, le rythme hebdomadaire n’a cessé de chuter, à moins de 500 000 début septembre.

Dans les Alpes-Maritimes , le taux de contamination est revenu sous la barre de 150/100000 cas.

Les manifestations anti-pass/vax se sont déroulées pour le dixième samedi consécutif mais ont perdu d’intensité. A niveau nationale, la Police estime à 80000 les participants.

A Nice , la même source déclare la présence de 1500 personnes qui , vu de l’extérieur, donnaient l’impression de chasser les papillons avec leurs pancartes avec des slogans saugrenus.

Partager

Laisser un commentaire