Covid-19 : la Haute autorité de santé recommande une dose de rappel à partir de 40 ans

Alors que l’épidémie de Covid-19 connaît un nouveau rebond en France métropolitaine, les autorités sanitaires recommandent d’élargir le périmètre des populations éligibles à une dose de rappel vaccinal aux 40 ans et plus, selon un communiqué vendredi.

La Haute autorité de santé (HAS) préconise de faire ce rappel six mois après la primo-vaccination, « les dernières études suggérant en effet un bénéfice pour cette tranche d’âge ».

Aujourd’hui , pour contrer la baisse d’efficacité des vaccins avec le temps, seuls les plus de 65 ans et les personnes à risques de forme grave doivent recevoir une dose de rappel (le plus souvent une troisième dose). À partir du 15 décembre, elle sera nécessaire pour prolonger leur passe sanitaire.

À compter du 1er décembre, cette dose de rappel sera accessible aux 50-64 ans. Pour les autres classes d’âge, le rappel n’était jusqu’ici pas à l’ordre du jour.

Partager

Laisser un commentaire