Covid-19 : le couvre-feu à 18h étendu dans toute la France

Couvre-feu à 18h, protocoles sanitaires renforcés, contrôles aux frontières... Voici ce qu'il faut retenir des annonces du Premier Ministre, Jean Castex.

Tandis que le Coronavirus continue de circuler partout en France, le Premier Ministre, Jean Castex a rendu une conférence dans laquelle il a annoncé que le couvre-feu à 18h, déjà en rigueur dans 25 départements, sera étendu à travers tout le pays à partir de ce samedi et ce pour une durée de 15 jours.

L’info essentiel

Cette mesure du couvre-feu a été appliquée à l’ensemble du territoire notamment lors des dernières informations indiquant que le taux d’incidence était à 50 cas pour 100 000 habitants dans tous les départements.

Pour les commerçants, Jean Castex invitent ces derniers à "se saisir des possibilité d’ouverture supplémentaires sur la pause déjeuner" disponibles dans la plupart des départements. Le Premier Ministre les incite également à travailler le dimanche en utilisant les dérogations mises à disposition.

Autre cas important : les contrôles aux frontières. Suite à l’apparition et la propagation des variants étrangers qui ont un plus grand impact que le virus habituel qui circule en France, les contrôles aux frontières doivent être renforcés. Les personnes "qui souhaitent venir en France en provenance de pays extérieurs à l’Union Européenne devront effectuer un text PCR avant de partir." Par prudence, il leur sera recommandé d’être placé en septaine. Sept jours en isolement après leur arrivée en France.

Du côté des écoles et établissements d’enseignements supérieurs

La situation actuelle n’est pas assez critique pour refermer les établissements scolaires, du moins pas pour l’instant. En revanche, les protocoles sanitaires dans les cantines d’écoles et les restrictions seront renforcés, à l’image de la suspension des activités sportives en milieu fermé. Les lycées ne retourneront pas en classe à partir du 20 janvier. Les cours à distance seront privilégiés.

On le sait, les étudiants sont des cas particuliers. Majoritairement atteints psychologiquement par les conséquences de la crise sanitaire, jean Castex a reconnu que l’efficacité des mesures de soutien aux étudiants (accompagnement, tutorat…) "n’est pas suffisante". Pour répondre à leurs besoins, une reprise "très progressive" des cours en présentiel est envisagée dans les universités à partir du 5 janvier. Les jeunes en première année reprendront en demi-groupes et, si la situation sanitaire le permet, la mesure s’étendra pour les autres étudiants.

Les salariés exerçant un métier dont les tâches peuvent être effectuées à distance doivent entièrement privilégier le télétravail. Seuls les salariés dont la fonction nécessite un travail en présentiel sont autorisés à aller "une journée par semaine au maximum dans l’entreprise".

Vers un nouveau confinement national ?

Malgré toutes les restrictions qui vont être renforcées, il est encore trop tôt pour Jean Castex de limiter les déplacements entre régions pour les vacances scolaires de février. Pour le moment, il n’est pas recommandé aux habitants d’annuler leurs réservations. Des règles seront également adaptées en fonction des circonstances.

Le variant britannique continue lui aussi de se répandre en France. Entre 200 et 300 contaminations par jour ont été révélées. D’après le Ministre de la Santé, Olivier Véran, ce dernier est "30 à 70 % plus contagieux que le Covid-19 habituel".

Un reconfinement général n’est pas envisagé mais reste une option valable. Il faudrait une "dégradation épidémique forte" pour que le gouvernement annonce un nouveau confinement national sans délai. Cette hypothèse reste écartée mais Jean Castex reste sur ses gardes. "Nous devons comme nous n’avons cessé de le faire depuis le début de cette crise, nous préparer à toute éventualité", a-t-il affirmé.

Près de 6,4 millions de Français sont appelés à se faire vacciner dans plus de 700 centres de vaccination. Malgré la lenteur de la campagne de vaccination, Jean Castex reste optimiste et a assuré que "nous serons au-dessus d’un million" de personnes vaccinées d’ici à la fin du mois de janvier.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Rédacteur

Laisser un commentaire