Covid : après une bataille serrée, le gouvernement garde l’arme du passe sanitaire

Les députés ont adopté dans la nuit de mercredi à ce jeudi, et en première lecture, la prolongation du passe sanitaire. Le projet de loi « vigilance sanitaire » permet le maintien du dispositif jusqu’au 31 juillet 2022. Adopté avec seulement 10 voix d’écart, le texte sera examiné au Sénat à partir du 28 octobre.

C’était le dixième texte sanitaire depuis l’irruption du Covid-19. L’examen à l’Assemblée du projet de loi de vigilance sanitaire a fait l’objet d’âpres discussions depuis les bancs des oppositions, qui moins que jamais à l’approche de la présidentielle ne veulent faire de cadeau au gouvernement. Mais il a aussi été l’objet de quelques questionnements depuis les rangs de la majorité.

Le gouvernement veut éviter d’avoir à faire voter de nouvelles dispositions sanitaires juste avant le scrutin présidentiel. Ce texte lui permet de prolonger le cadre légal dans lequel il peut recourir à l’utilisation du passe sanitaire jusqu’au 31 juillet prochain, après l’élection présidentielle et les élections législatives.

Partager

Laisser un commentaire