Déconfinement acte 2 : Cin-cin, santé !

Deuxième étape du déconfinement, ce mercredi 19 mai est le jour tant attendu qui permettra de retrouver une vie la plus normale possible, sans pour autant oublier que l'épidémie est toujours là et tous les jours on déplore des dizaines de personnes décédées. Oui, s'il sera enfin possible de s’attabler en terrasse* et de retourner au cinéma ou au musée, un message de prudence et de vigilance s'impose pour éviter une reprise de l’épidémie. Rappel le déconfinement à l’été 2020 : memento et docet !

Si cette nouvelle étape est aujourd’hui possible grâce à l’amélioration claire de la situation sanitaire et hospitalière, les autorités rappellent les trois principes pour limiter les risques épidémiques : progressivité, prudence et vigilance.

La progressivité d’abord

La levée des mesures de restriction selon un calendrier prévisionnel planifiée par assouplissements successifs des protocoles sanitaires aux 19 mai, 9 juin et 30 juin.

La prudence ensuite

Plusieurs instruments (couvre-feu , pass sanitaire, freins d’urgence dans les territoires) ) permettront de minimiser les risques épidémiques attachés à la réouverture, parallèlement à la poursuite de l’accélération de la vaccination (30 millions de vaccinés à la mi-juin).

La vigilance individuelle et collective enfin

La réussite de la réouverture repose sur l’implication de chacun. Cela suppose le respect pour un temps encore, des gestes barrières (masques) et des règles de prudence (distanciation sociale) qui faudra continuer à adopter.

*Pour les commerces, la ville de Nice va consacrer une enveloppe de 300.000 euros à la rénovation des devantures : une aide à hauteur de 50% des frais avec un plafond de 5.000 euros. Les restaurateurs seront exonérés de la redevance des droits de terrasses jusqu’au 30 juin. Il leur sera possible de demander une extension de la surface extérieure en cliquant sur ce lien : reglementation.espaces@ville-nice.fr

Partager

Laisser un commentaire