Explosions à Beyrouth : la solidarité se met en place

Mardi en fin d’après-midi, une double explosion provoquée par pas moins de 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium a semé de chaos dans la capitale du Liban. Pour l’heure, le bilan provisoire est de 113 morts et plus de 4 000 blessés. À l’instar de nombreux pays dont la France, les présidents de la région, du département ainsi que le maire de Nice ont souhaité mettre en place diverses actions de solidarité.

Hier en milieu de journée les principaux acteurs politiques de la région ont réagi à la terrible information en provenance de Beyrouth. Alors que le bilan provisoire ne cesse d’augmenter au fil des heures, Christian Estrosi, Charles Ange Ginésy et Renaud Muselier ont chacun leur tour affirmé leur soutien au peuple libanais dans cette catastrophe.

Christian Estrosi (maire de Nice et président du réseau des Villes Euromed) : « Je me suis entretenu personnellement avec Jamal Itani (maire de Beyrouth), ainsi qu’avec Antoine Djebara (vice-président du réseau des Villes Euromed et maire de Jdeidé), largement impactée par l’explosion également. En ma qualité de Président du Réseau des Villes Euromed, auquel appartiennent notamment les villes de Beyrouth et de Nice, je les ai assurés de la pleine solidarité de tous les Métropolitains et Niçois, et de ma volonté de leur apporter un soutien actif et effectif dans cette catastrophe qui frappe la capitale libanaise, ainsi que le pays tout entier. Dès à présent, et sans préjuger des prochaines actions à venir en faveur des habitants et des institutions de Beyrouth, j’ai chargé la direction et les équipes du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de Nice, aux côtés de mon adjointe Jennifer Salles-Barbosa déléguée aux Solidarités, de rassembler en urgence des moyens matériels et financiers, dans le plein respect des dispositions en vigueur. »

Charles Ange Ginésy (président du département des Alpes-Maritimes) : « Au nom du département des Alpes-Maritimes, j’exprime ma totale solidarité avec le peuple libanais et les habitants de Beyrouth à la suite du drame qui a touché la capitale du pays et qui a déjà fait tant de victimes. Face à cette tragédie et en solidarité avec le Liban, je proposerai avec le député Eric Ciotti, Président de la Commission des Finances du Département, lors de la prochaine séance plénière, le vote d’une subvention exceptionnelle de 50 000€ aux associations caritatives et humanitaires qui œuvrent actuellement sur place. Par ailleurs en tant que Président du Conseil d’Administration du SDIS des Alpes-Maritimes, je tiens immédiatement à disposition du Ministre de l’Intérieur les moyens matériels et humains nécessaires pour répondre aux éventuels besoins d’urgence que le Gouvernement souhaiterait apporter sur place. »

Renaud Muselier (président de la région PACA) : « Avec ACTED (l’Agence d’Aide à la Coopération Technique et au Développement), l’Ordre de Malte, la fondation CMA-CGM et d’autres acteurs humanitaires au Liban, la région PACA prendra part à l’effort de soutien au peuple de Beyrouth. Dans un contexte de crise sanitaire, économique et sociale déjà prononcé, cette catastrophe se produit évidement au pire moment possible. Plus qu’une simple aide humanitaire, ce soutien aujourd’hui est un enjeu majeur. Il contribue à assumer et assurer la place centrale de la France auprès des populations du Levant, tout en tenant avec bienveillance et force auprès de nos peuples amis. »

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire