Joe Biden élu 46e président américain : "Honoré de diriger notre grand pays". Trump n’admet pas sa défaite

Il aura fallu attendre le quatrième jour de dépouillement après la fermeture des derniers bureaux de vote, les résultats étant très lents à arriver à cause du vote par correspondance massif cette année, mais Joe Biden a fini par remporter ce samedi 7 novembre l’élection présidentielle qui a eu lieu mardi.

Alors que Donald Trump, sentant le vent tourner, a dès mercredi déployé tout un arsenal de recours juridiques pour contester cette victoire, le candidat démocrate a franchi la limite magique des 270 grands électeurs nécessaires pour s’installer à la Maison Blanche en remportant peu avant 17h30 (11h30 heure locale) les 20 grands électeurs de la Pennsylvanie, a annoncé l’Associated Press.

La victoire de Joe Biden équivalait à une répudiation du président Trump par des millions d’électeurs épuisés par son comportement diviseur et son administration chaotique.

A ses côtés, Kamala ( prononcer Comma-La) Harris sera la Vice-Présidente, première femme- et la première femme de couleur- à occuper ce poste. Américaine de première génération , d’origine asiatique par sa mère et caribéenne par son père , 56 ans, elle va apporter à Joe Biden, 77 ans, un atout de "jeunesse" avec pugnacité et dynamisme qui l’ont aidé à l’emporter dans son duel face à Trump. Elle a aussi mobilisé une frange de l’électorat pas forcément encline à voter pour Biden et elle a réussi à attirer des électeurs aspirant à être mieux représentés au sommet du pouvoir.

A marge de l’énorme impact politique de cette élection, on peut déjà se réjouir que le compte twitter du Président des Etats-Unis ( @Potus) ne sera plus dans la disponibilité de Donald Trump qui en avait fait la mitrailleuse de sa pensée avec un débit journalier impressionnant entre slogans et fake news et dont les contenus s’apparentaient plus à des messages de marketing de Broadway qu’à ceux d’un locataire de la Maison Blanche.

D’ailleurs , c’est depuis son golf de Virginie, où il venait de débuter une partie que le président Donald Trump a appris l’officialisation de la victoire de Joe Biden.

Tout est dit.

La réaction des élus niçois et maralpins :

Chrles-Ange Ginesy, président du Conseil Départemental : "Je salue l’annonce du nouveau Président des Etats-Unis qui souhaite valider l’accord de Paris sur le climat dès le premier jour de sa mandature.
C’est une excellente nouvelle pour la France de voir les Etats-Unis participer aux efforts internationaux contre le réchauffement climatique.
L’action des Etats-Unis dans cette lutte est indispensable, c’est ensemble que nous pourrons relever cet immense challenge !
Le défi est grand. Je souhaite des vœux de pleine réussite au nouveau Président des États-Unis d’Amérique Joe Biden dans ses nouvelles fonctions. »

Partager

Laisser un commentaire