L’épidémie progresse : près de 10000 cas recensés en 24 heures et 40 nouveaux décès

On a enregistré, précisément, 9 406 personnes nouvellement positives en 24 heures. La veille, on en recensait 9 843. Dans les Alpes-Maritimes, le pourcentage des positifs pour 100 testés est en nette augmentation, atteignant 7,6 cette semaine (36) contre 6 la semaine précédente (35).

Pas de mesures drastiques mais un avertissement clair : le Premier Ministre Jean Castex a appelé les Français à la "responsabilité", vendredi après-midi, à l’issue d’un conseil de défense.

Il a également confirmé la réduction de la période d’isolement à 7 jours, contre 14 actuellement, et déploré une "dégradation manifeste" de la situation épidémique.

Pour l’heure une nouvelle période de confinement n’est pas à l’ordre du jour. Trois séries d’indicateurs doivent être pris en compte pour savoir où en est la progression du virus et décider d’un confinement par zone :

Un indicateur de capacités de lits hospitaliers (le plan blanc a été une nouvelle fois déclenché au CHU de Nice comme l’a confirmé hier le directeur de l’établissement, Charles Guepratte)
Les résultats des tests virologiques
Un indicateur de circulation du virus

"On a trois séries d’indicateurs" pour décider d’un éventuel reconfinement, explique Jean Castex : un indicateur de "circulation du virus", des indicateurs de "capacité de lits hospitaliers et en particulier de réanimation" et "les résultats des tests virologiques."

Partager

Laisser un commentaire