L’histoire du chocolat de Pâques

Comme chaque année pour Pâques, des tonnes de chocolat inondent nos magasins, nos maisons et nos jardins. Mais sait-on réellement d'où provient cette tradition ?

Une fête à l’origine Païenne, Chrétienne et Juive.

À priori, les dernières archives remontent il y a 5.000 ans où les Perses à cette période de l’année s’offraient des oeufs signe de fécondité et de renouveau.
En Europe, pour célébrer la résurrection de Jésus-Christ à la fin du carême où jusqu’alors, il était interdit de se nourrir d’oeufs durant 40 jours, les fidèles se retrouvaient pour fêter Pâques et s’échangeaient alors la production des poules accumulée. Dans la religion Juive cette fête célèbre l’exode des hébreux suivant leur sauveur, Moïse et commémorant leur premier repas en tant qu’Homme libre où ils ont sacrifié un agneau, animal sacré au Moyen-Orient : c’est la Pessa’h, la Pâques juive.

Le chocolat pour Pâques : d’où ça vient ?

Symbole de renouveau et de vie après la mort, les oeufs de Pâques représente donc un emblème fort et plein de sens pour ces coutumes anciennes. Avec le temps, les personnes notamment issues de la bourgeoisie, s’offraient des oeufs de plus en plus élégants richement ornés avec parfois même des surprises à l’intérieur. C’est vers le XIXe siècle que l’idée de percer l’oeuf pour le vider et y remplir du chocolat est apparue.

À présent une mode commerciale ?

Entre tradition et modernisation Pâques séduit toujours autant... et les marques savent en profiter ! En effet, chaque année, on voit de plus en plus de gammes de chocolat être commercialisées, on en retrouve de toutes les sortes, des chocolats à l’effigie des princesse et des héros Disney ou Marvel, d’animaux et même de célébrités. Du rouge jusqu’au vert, du parfum fraise à la pistache, les géants du chocolat tel que l’italien Ferrero, le Suisse Lindt ou encore le français Cémoi comptent bien continuer de profiter de la tendance du chocolat.
En 2020 a été vendu, seulement sur la période de Pâques, près de 15.000 tonnes de chocolat, ce qui fait de la France un des plus gros pays consommateur de chocolat dans le monde.

Les français raffolent de Pâques car cette fête unit les générations et les personnes, et ce, qu’ils soient croyants ou non. À l’approche de Pâques c’est donc l’occasion de se rassembler autour d’un même aliment qui adoucit nos coeurs et allège nos esprits : le chocolat.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire