L’hydroxychloroquine ne pourra bientôt plus être administrée en France contre le Covid-19

Le Haut conseil de la santé publique (HCSP), saisi par le ministère de la Santé, recommande de "ne pas utiliser l’hydroxychloroquine dans le traitement du Covid-19" hors essais cliniques, que ce soit seule ou associée à un antibiotique.

De son côté, l’Agence du médicament (ANSM) a annoncé avoir "lancé" la procédure de suspension "par précaution" des essais cliniques évaluant l’hydroxychloroquine chez les patients atteints de Covid-19.

Ces deux avis suivent la parution vendredi d’une étude pointant l’inefficacité et les risques de ce médicament pour les malades du Covid-19. Publiée dans la revue de référence The Lancet, elle a déjà incité l’OMS (Organisation mondiale de la santé) à suspendre lundi les essais cliniques qu’elle mène avec l’hydroxychloroquine dans plusieurs pays, par précaution.

Le direct intéressé, le professeur Didier Raoult a commenté avec indifférence ces décisions qui affectent son action : " ce sont des opinions comme des autres, je m’en fous un peu".

Partager

Laisser un commentaire