L’Italie va imposer une quarantaine aux voyageurs venant de l’Union européenne

En Italie, la tradition veut que pour les fêtes de Pâques on offre une colombe, symbole de la paix. Ce week-end est aussi une fête de printemps, particulièrement prisé pour les sorties "fuori porta", en dehors de ce lieu de résidence habituel.

D’ailleurs un dicton populaire, l’exprime bien : Natale con i tuoi, Pasqua con chi vuoi. En clair, si Noël est une fête de famille, Pâques se fête plutôt avec les amis, en pleine liberté. Mais le virus qui est à l’ origine de la pandémie ne connait pas cette coutume et continue de sévir dans la péninsule qui compte plus de 108000 décès.

Donc il n’y aura pas de "gite fuori porta" entre les Alpes-Maritimes et les régions frontalières de la Ligurie et Piémont, les deux placées en zone rouge. Chacun restera chez soir, en attendant des temps meilleurs.

L’Italie va imposer une quarantaine de 5 jours (avec test PCR à l’entrée et à la sortie du territoire) pour toute personne arrivant de l’Union européenne sur son territoire. À partir de ce jeudi 1er avril, les ressortissants de l’Union européenne arrivant en Italie seront soumis à un isolement de 5 jours, même avec un test Covid négatif. Un nouveau test sera ensuite réalisé à la fin de la quarantaine. Cela concerne aussi les Italiens de retour de l’étranger vers chez eux !

L’information a été révélée ce mardi par le Ministère de la Santé italien. C’est déjà le cas pour ceux venant de pays hors UE.

Partager

Laisser un commentaire