La fin de l’état d’urgence sanitaire à partir du 10 juillet

Il a été mis en place fin mars pour appuyer la lutte contre le coronavirus. Le premier ministre a présenté hier au conseil des ministres un projet de loi. Il a indiqué en autre les prérogatives que le gouvernement pourra s'octroyer durant quatre mois.

« Mais si l’épidémie est maîtrisée, elle n’est pas encore vaincue ». Telle sont les mots de la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye. En revanche, Il ne ne pourra pas deconfiner la population de manière stricte.

Une sortie en douceur et progressive

Il aura la possibilité de réglementer l’accès aux moyens de transport et les conditions de leur usage (obligation de porte du masque).
Si nécessaire, les autorités publiques pourront ’ordonner la fermeture provisoire et de réglementer l’ouverture d’une ou plusieurs catégories d’établissements recevant du public.Enfin , le gouvernement pourra ,à travers les préfets, limiter ou d’interdire les rassemblements sur la voie publique.

copyright photo © Bestimage

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire