Le certificat de vaccination de l’UE est né : il permettra de voyager au sein de l’Union

Les négociateurs du Parlement et du Conseil européen ont trouvé un premier accord concernant la mise en place d'un certificat numérique pour lutter contre la Covid-19. Son objectif est de permettre la facilitation de la liberté de circulation durant cette pandémie.

Le document permettra aux citoyens européens vaccinés, récemment rétablis ou en possession d’un test négatif récent pour Covid de se rendre dans les pays européens.

L’accord a été conclu lors du « trilogue » entre le Parlement européen, le Conseil de l’UE et la Commission européenne. Partant de la proposition initiale de l’exécutif européen, les institutions bruxelloises se sont mises d’accord sur un laissez-passer qui s’appellera « EU Digital certificate Covid-19 (Certificat numérique européen Covid-19) ».

Ce certificat devra attester que son détenteur a été vacciné contre le coronavirus, ou qu’il a reçu récemment un test négatif, ou bien encore qu’il s’est remis de l’infection. Pour donner accès à ces tests au plus grand nombre, la Commission européenne s’est engagée à mobiliser au moins 100 millions d’euros au titre de l’instrument d’aide d’urgence, pour l’achat de tests de dépistage de l’infection, plus si nécessaire, un financement additionnel de plus de 100 millions d’euros.

Le président de la commission des libertés civiles et rapporteur, Juan Fernando López Aguilar (S&D, ES), a déclaré : "Même si l’accord de ce jour ne répond pas totalement aux demandes du PE, il s’agit d’un progrès majeur face au statu quo pour des millions de citoyens de l’UE. Le certificat numérique européen Covid rétablira la libre circulation au sein de l’UE alors que les États membres commencent à lever les restrictions à la liberté de circulation dans toute l’Europe. Cet accord est la première étape pour remettre l’espace Schengen sur les rails."

Photo DR

Partager

Laisser un commentaire