Le Conseil départemental des Alpes-Maritimes et lance OTESIA, 1er observatoire sur l’Intelligence artificielle en France

Une première en France et en Europe

Le Conseil départemental des Alpes-Maritimes et ses partenaires, la Communauté d’Agglomération de Sophia Antipolis, Université Côte d’Azur, ainsi que la Chambre de Commerce et d’Industrie Nice Côte d’Azur, ont l’ambition de porter une Intelligence Artificielle responsable et éthique, où l’humain est au cœur des réflexions.

Pour cette raison, ils ont décidé de lancer l’Observatoire des Impacts Technologiques Économiques et Sociétaux de l’Intelligence Artificielle (OTESIA) : une initiative unique en France mais également en Europe.

Inspiré par l’OBVIA, cet observatoire s’intéressera à de multiples thématiques comme la santé, l’éducation, le bien-vivre.

L’OTESIA apportera une réflexion approfondie sur l’Intelligence Artificielle et pourra mesurer la manière dont cela va impacter et faire évoluer les relations, le monde du travail, la société... Les études et les analyses délivrées permettront d’informer les citoyens et d’accompagner les politiques publiques.

Signature d’un partenariat avec l’OBVIA*

Pour la première fois au monde, un partenariat sera signé entre deux Observatoires des impacts de l’Intelligence Artificielle sur l’Homme : l’OTESIA et l’OBVIA.

Le Conseil départemental des Alpes-Maritimes signera également la Déclaration de Montréal, charte internationale qui prévoit des recommandations pour le développement d’une Intelligence Artificielle éthique et responsable.

en présence de Sophie D’Amours, Rectrice de l’Université Laval, et de Lyse Langlois, Directrice de l’Observatoire International des Impacts Sociétaux de l’Intelligence Artificielle et du Numérique (OBVIA) à Québec.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message