Le département des Alpes-Maritimes annonce pouvoir rapatrier et reloger 1000 réfugiés ukrainiens

Le président du département des Alpes-Maritimes, Charles-Ange Ginésy, qui s’était déjà exprimé à propos du conflit entre l’Ukraine et la Russie en condamnant « l’attaque injustifiée de la Russie », s’est à nouveau exprimé et a de nouveau apporté son soutien à l’Ukraine.

Il a annoncé ce mardi 1er mars que le département des Alpes-Maritimes était en capacité de rapatrier par avion spécial et de reloger 1000 réfugiés ukrainiens.

Comment ?

Des vols spéciaux qui sont, en temps normal, réservés par le département pour le transport des collégiens des Alpes-Maritimes en direction des camps d’Auschwitz et de Birkenau, en Pologne, dans le cadre du devoir de mémoire, vont être utilisés pour le rapatriement de réfugiés ukrainiens.

Concernant les logements, un recensement de l’offre de relogement est en cours dans le département, organisé avec les bailleurs sociaux des Alpes-Maritimes, leur partenaire sociaux ainsi que les maires du département. Le président du département a déclaré avoir déjà recensé une centaine de lits en une journée.

Dès ce jeudi 3 mars, une plateforme en ligne est ouverte sur le site http://mesdemarches06.fr/, elle permet de recueillir l’offre d’accueil des Maralpins et de coordonner les initiatives individuelles au cas où celles des collectivités ne suffiraient pas.

Ce 3 mars, lors de la Commission permanente, le président de la commission des finances, Eric Ciotti, présentera le vote d’une enveloppe de 200.000 € destinés à financer des actions humanitaires et caritatives en Ukraine.

« Face à ce défi historique et ce drame humain, notre engagement est total » a conclu Charles-Ange Ginésy.

Photo : © AFP VIA GETTY IMAGES / YURIY DYACHYSHYN

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire