Le port du masque devrait être systématique selon le Haut Conseil de la santé publique

Porter le masque ? Il suffit de déambuler par les rues principales de Nice pour vérifier que cette mesure est pratiquement ignorée et ce malgré les injonctions de la Mairie et de la Préfecture. Il faut dire, qu'au delà de l'incivisme des jeunes et... des moins jeunes, il n'y a aucun contrôle. Avez-vus vu un policier municipal en action ? Bravo, vous avez avez eu de la chance et vous pouvez jouer au loto. Quant aux mesures de distanciation dans les restaurants et cafés... n'en parlons pas. Quelqu'un sait qu'un mètres est l'équivalent de 100 centimètres ? En attendant les larmes de crocodile quand la situation empirera... lire ci-dessous.

Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) prône le port "systématique" du masque, "de préférence en tissu réutilisable", dans "tous les lieux clos publics et privés collectifs" pour lutter contre le Covid-19.

Les conclusions du HCSP, diffusées ce samedi , découlent de l’étude des publications "décrivant les contaminations survenues dans des espaces publics clos (restaurant, bus, bateaux de croisières, répétitions de chorales, etc.) et certains milieux professionnels (abattoirs, etc.)".

Le HCSP rappelle enfin que doivent "être associées" à cette recommandation du port du masque "les autres mesures barrières de distanciation physique, d’hygiène des mains, de nettoyage désinfection des surfaces et d’aération des locaux". L’institution préconise aussi le port du masque "en cas de rassemblement avec une forte densité de personnes en extérieur afin de limiter l’émission de particules respiratoires".

Partager

Laisser un commentaire