Le Sénat approuve massivement le maintien en juin des régionales et départementales

Le Sénat dominé par l'opposition de droite a approuvé massivement ce mercredi, au lendemain de l'Assemblée nationale, le maintien en juin des élections régionales et départementales, avec un décalage d'une semaine, tout en insistant sur les mesures qui doivent sécuriser la campagne et la tenue du scrutin.

À l’issue d’une déclaration du premier ministre Jean Castex, qui a confirmé les dates des 20 et 27 juin annoncées la veille devant les députés, le Sénat a apporté son soutien au choix du gouvernement par 319 voix pour et seulement 8 contre, dont 4 LR. Dix sénateurs LR se sont par ailleurs abstenus. Il ne reste maintenant au Gouvernement de signer le décret de convocation des électeurs

Fini les polémiques spécieuses ? Les candidats peuvent commencer à battre le pavé. Puis viendra le temps des interrogations pour se demander combien d’électeurs se rendront aux bureaux de vote.

Partager

Laisser un commentaire