Les boîtes de nuit fermées pour trois semaines supplémentaires

Il fallait s’y attendre, c’est maintenant confirmé : la fermeture des boîtes de nuit est prolongée.

Mercredi matin, le ministre délégué chargé du tourisme et des PME, Jean-Baptiste Lemoyne a annoncé sur France Inter que les discothèques seraient fermées pour une durée de trois semaines supplémentaires à compter du 3 janvier.

Les établissements sont fermés depuis le 10 décembre dernier et étaient censés rouvrir le 6 janvier 2022. Les espoirs étaient pourtant déjà retombés lundi dernier, après les annonces de Jean Castex. Il avait en effet déclaré que la consommation debout dans les bars et restaurants serait interdite dès le 3 janvier 2022.

Cette fermeture concerne 1600 établissements en France. « J’imagine la détresse morale qui peut exister pour ces employés, des entrepreneurs. C’est un monde qui veut donner du bonheur, un monde de la fête qui, lui, n’est pas à la fête », a déclaré Jean-Baptiste Lemoyne.

Aides financières prévues
Pour rappel, les discothèques, qui représentent 30 000 emplois directs selon les syndicats professionnels, avaient dû fermer leurs portes pendant 16 mois à cause de la crise sanitaire. Elles n’avaient rouvert que le 9 juillet dernier pour refermer le 10 décembre.

« Il ressort de mes consultations d’hier que le mois de décembre représentant 20% du chiffre d’affaires annuel, ces compensations devraient être complétées. C’est ce sur quoi nous travaillons », a tenu à rassurer le ministre.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire