Les négociateurs de l’UE concluent un accord sur la législation européenne en matière de climat

Ce mercredi, les négociateurs de l’Union européenne sont parvenus à un accord sur la loi européenne sur le climat , permettant à l’UE d’arriver au sommet sur le climat organisé par les États-Unis demain avec un accord sur l’objectif 2030 de l’Union.

Comme prévu, l’objectif 2030 a été la grande bataille politique , mais les parties sont parvenues à un accord pour réduire les émissions nettes de gaz à effet de serre « d’au moins 55 % » d’ici à 2030, par rapport aux niveaux de 1990. Cet objectif deviendra donc également une obligation légale pour l’UE et ses États membres.

Bien que l’objectif de 55 % soit inférieur aux 60 % que le Parlement avait précédemment votés, les États membres de l’UE ont fait une concession aux députés en acceptant de plafonner la contribution des absorptions de carbone provenant de l’utilisation des terres, de l’agriculture et de la sylviculture.

En outre, la Commission européenne a accepté d’envisager d’augmenter la contribution des puits de carbone afin de porter l’ambition climatique de l’UE à 57%, bien que cela ne soit pas inscrit dans la loi.

Les négociateurs de l’UE ont également décidé d’établir un organe consultatif scientifique indépendant, le Conseil consultatif scientifique européen, afin de conseiller les décideurs politiques sur l’alignement des politiques de l’UE avec l’objectif de neutralité climatique du bloc. Le nouvel organe sera composé de 15 membres issus de toute l’Europe, chacun étant nommé pour un mandat de quatre ans. L’Agence européenne pour l’environnement assurera son secrétariat.

source : Euractiv

Partager

Laisser un commentaire