Luis Abinader, un nouveau style de présidence en République dominicaine : augmente les emplois dans son pays après le Covid-19 au même temps que le salaire des travailleurs

Le président Abinader, avec son nouveau style de gouvernement, a réussi à créer 22 000 emplois formels par mois en République dominicaine depuis avril 2021. L'une des plus fortes augmentations de l'histoire dominicaine. De plus, une augmentation de salaire sans précédent pour les travailleurs dominicains.

La pandémie de COVID-19 a impactée sur l’économie des pays à niveau global. Non seulement le prix d’ aliments de première nécessité a été affecté, sinon que le taux d’infection, le manque de vaccins et le fait que l’on savait peu de choses sur le virus ont forcé les pays à fermer leurs frontières, le tourisme et de nombreuses entreprises, depuis petites et moyennes, jusqu’aux travailleurs indépendants. A ceci, il faut ajouter la réduction du chiffre d’affaires des grandes entreprises. La somme de tout ce phénomène a entraîné une augmentation exponentielle des taux de chômage.
La République dominicaine n’était pas le seul pays d’Amérique latine directement touché par le chômage causé par le virus, mais plutôt, selon l’Organisation internationale du travail (OIT), l’Amérique latine et les Caraïbes ont établi un record historique de 41 millions de chômeurs, pays tels que le Chili, le Brésil, le Mexique et la Colombie ont également été impacté négativement.

Le président Luis Abinader, avec son nouveau style de gouvernement, travaille pour que chaque citoyen de la République dominicaine ait un travail qui lui permette de soutenir aux besoins de sa famille. Après la fin de la pandémie et la quantité de chômeurs, la restauration du marché du travail dans le pays était un défi qu’il fallait afronter à court terme, car l’emploi est un moyen nécessaire pour que les familles puissent obtenir un revenu économique destiné à la l’achat des ressources nécessaires pour pouvoir survivre.

Après la mission persistante d’Abinader de récupérer les emplois perdus en raison de la cause déjà mentionnée, au cours de l’année 2021, le président dominicain a indiqué que le marché du travail en République dominicaine a montré une amélioration significative.
Selon les données du système de sécurité sociale dominicain, à la fin de l’année dernière, il y avait 2 166 578 travailleurs employés (y compris les secteurs public et privé), ce qui constitue une augmentation de 12,79 % par rapport à 2020.
En outre, Abinader a déclaré qu’en comparant le nombre de travailleurs en 2021 avec le niveau pré-pandémique en 2019, on observe que la population occupée enregistre une augmentation de 53 874 travailleurs nets, supérieur au niveau de la période mentionné.
Le président dominicain a affirmé, en ce qui concerne l’amélioration de la vie des citoyens, que depuis Avril 2021, 22 000 emplois formels par mois ont été créés en République dominicaine, selon les statistiques du Trésor de la sécurité sociale. Cela représente l’une des plus fortes augmentations de l’histoire dominicaine. Même ainsi, le jalon syndical le plus important de la nouvelle façon de gouverner de Luis Abinader est la dignité des travailleurs dominicains avec l’approbation d’une augmentation de salaire sans précédent.
Plus précisément, Abinader a souligné que, selon la résolution du Comité national des salaires, le salaire minimum national pour les travailleurs du secteur privé non sectorisé a été augmenté d’une moyenne pondérée de 24% et que le salaire minimum a été augmenté d’une moyenne de 23% dans le secteur du tourisme, les salaires ont été augmentés de 30% pour tout le personnel de santé et une augmentation de 21% a été établie par rapport au salaire minimum national pour les travailleurs du secteur de zones franches industrielles dominicaines.
Le dernier 27 février, dans son discours sur la justification des comptes, le président Abinader, avec la transparence qui le distingue, a souligné l’une de ses réussites les plus importantes. Concrètement, au début de cette année, les pensions civiles de plus de 90 000 dominicains ont été nivelées, à l’exception des pensions solidaires qui seront maintenues, mais seront également augmentées en 2021.
Le président dominicain a souligné que « ces mesures représentent une grande réussite pour notre gouvernement, puisqu’elles viennent améliorer la qualité de vie d’une grande partie des secteurs les plus vulnérables de notre pays ». Une fois de plus, le président dominicain a pensé au peuple.

Partager

Laisser un commentaire