Pédocriminalité dans l’Église : le rapport effroyable

Après deux ans et demi d’enquête, la commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Eglise (Ciase) a publié son rapport ce mardi 5 octobre, et les résultats sont accablants.

Le rapport Sauvé estime qu’il y aurait eu 216 000 personnes mineures victimes de prêtres ou de religieux catholiques ces 70 dernières années. Par ailleurs, le rapport compte entre 2 900 et 3 200 prédateurs entre 1950 et 2020.

Le nombre de victimes s’élève à « 330 000 si l’on ajoute les agresseurs laïcs travaillant dans des institutions de l’église catholique » (enseignants dans les écoles catholiques, aumôneries …) a ajouté Jean Marc Sauvé, président de la commission.

En ce qui concerne la région PACA, la Ciase compte entre 5 et 15 abuseurs par diocèse dans le département du Var et des Alpes-Maritimes entre 1950 et 2020. Pourtant, sur la même période, il n’y a eu en moyenne qu’entre 10 et 15 condamnations de clercs.

Le pape exprime sa honte
Au lendemain de la publication du rapport, le Pape François a exprimé « sa honte ».

« Je désire exprimer aux victimes ma tristesse, ma douleur pour les traumatismes subis, et aussi ma honte, notre honte, ma honte pour une trop longue incapacité de l’Église de les mettre au centre de ses préoccupations », a-t-il déclaré.

Il appelle les Français à prendre leurs responsabilités pour faire en sorte que l’église devienne « une maison sûre pour tous ».

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire