Taxation des vins français :« Président Trump, buvez notre rosé, ne le taxez pas ! »

"Castigat ridendo mores" dit l'adage latin , par le poète Santeul (Paris 1630) comme devise de la comédie et donnée à l'arlequin Dominique (Bologne 1640) pour qu'il la mette sur la toile de son théâtre. Dans sa Préface du Tartuffe, Molière a repris l'antique adage de la comédie. Pour Molière, il s’agit de « corriger les hommes en les divertissant ». Le problème avec le président Trump est qu'on est pas surs qu'il ait compris et apprécié : trop de finesse d'esprit ?

A la suite de l’annonce d’une taxe française sur les géants du Numérique (dite taxe GAFA), le Président des Etats-Unis d’Amérique, Donald Trump, avait annoncé sa volonté de taxer les vins français en représailles. il a réitéré cette menace, indiquant vouloir les taxer « comme jamais ils ne l’ont été auparavant ».

Dans un communiqué, Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, a ainsi réagi : « Les vignerons Français et les consommateurs Américains ne veulent pas être pris en otage par le Président Trump. En menaçant de surtaxer les vins rosés français, il commet une grave erreur. Il met en péril une filière économique d’exception et s’attaque à l’art de vivre à la française. J’ai donc décidé, ce matin, d’envoyer à la Maison Blanche deux caisses de vin rosé de notre région.

La dédicace du Président de la Région est fort sympathique : "Monsieur Trump, notre rosé, plutôt que de le taxer avec excès, il faut l’aimer avec passion et le déguster avec modération ! ».

Prosit !

La Région PACA est première région productrice de vin rosé dans le monde entend défendre cette filière indispensable à l’agriculture et à l’économie du territoire régional

Avec 300 millions de bouteilles de rosés du Sud produites chaque année, soit 35 % de la production française, Provence Alpes-Côte d’Azur est la première région de production de rosé au monde avec 18 appellations protégées et près de 20 % de la production Bio.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message