Urban Blue : l’entreprise pour le développement de la mobilité aérienne urbaine vient d’être lancée

Urban Blue : voici le nom du tout nouveau projet lancé le 25 octobre qui permettra le développement d’infrastructures de mobilité aérienne urbaine (MAU) au niveau international. Les quatre aéroports à l’origine de ce projet sont ceux de Rome, de Venise, de Bologne et les aéroports de la Côte d’Azur.

La société s’occupera d’étudier, de concevoir, de construire et de gérer les vertiports - terrains destinés au décollage des avions électriques à décollage vertical (e-VTOL). Ces infrastructures sont essentielles pour permettre de relier les aéroports aux zones bâties.

La mobilité aérienne urbaine présente de nombreux atouts puisqu’elle permettra entre autres de décongestionner le trafic dans les centres urbains. Elle est également une forme de mobilité durable et innovante, qui attire de plus en plus les investisseurs.

Dans un premier temps, le réseau de vertiports sera déployé au sein des quatre villes fondatrices d’Urban Blue, mais pourra par la suite être « étendu à d’autres zones géographiques présentant un intérêt ». Le début des opérations à Nice, Rome, Venise et Bologne est prévu pour 2024, « un délai ambitieux mais possible ». En effet, s’ils sont confiants sur ce court délai, c’est parce que Urban Blue possède déjà « un portefeuille de projets de vertiports à fort potentiel de développement, déjà identifiés dans les zones géographiques spécifiques de référence ».

Franck Goldnadel, directeur général d’Aéroports de la Côte d’Azur a ainsi déclaré que « participer à la création et au développement d’Urban Blue fait partie non seulement de notre stratégie, mais aussi de nos convictions en matière de mobilité durable ».

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire