Vaccination : 7 grandes questions que l’on est en droit de se poser (3)

Quelles stratégies de vaccination les États vont-ils adopter ?

Les laboratoires engagés dans la course au vaccin contre le Covid-19, laissent tous penser qu’il sera possible de mettre en place des campagnes de vaccination dans les semaines qui arrivent. Certains vaccins devraient être disponibles en France dès la fin décembre – début janvier, et une seconde génération arrivera au printemps .

La vaccination ne sera pas obligatoire. Une annonce qui va dans le sens de la Haute autorité de santé : elle « considère que, dans le contexte actuel, la vaccination contre la Covid-19 ne devrait pas être obligatoire, ni pour la population générale, ni pour les professionnels de santé ». Dans le cadre d’un calendrier de livraison des doses de vaccin mal connu et – à ce stade – du manque de recul sur les futurs vaccins ainsi que sur leur capacité à limiter la contagion du virus, « cela ne serait pas justifié. »

Des précautions justifiées par la réticence des Français à se faire vacciner : un peu moins de deux Français sur trois seulement se disent prêts à se faire vacciner (60%), selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting.

Dans le détail, le gouvernement temporise sur son plan de vaccination ; il reviendra aux autorités sanitaires avec l’État et les collectivités locales de définir les modalités pratiques du déploiement des vaccins avec les hôpitaux, les maisons de retraite et l’ensemble des médecins de ville .

source : UP’mag

Partager

Laisser un commentaire