Vaccination : le bouillon de culture complotiste

“Masques blancs”, anti-vax, covidosceptiques, anti-5G… les partisans de la complosphère européenne sont descendus dans la rue à plusieurs reprises pendant les derniers confinements .

Dernier en date, les cortèges de protestation contre les mesures contraignantes annoncé par le Gouvernement afin d’impulser la campagne de vaccination face à la montée exponentielle des cas positifs du à la variante Delta.

On y trouve de tout : des anti-vaccins, des QAnon, des populistes de droite, des dénonciateurs d’un “Etat Profond mondial", des défenseurs des médecines naturelles, des chefs d’entreprise, des chômeurs. Leur point commun : un scepticisme face au discours officiel sur la pandémie de Covid-19 ainsi qu’une certaine porosité avec des groupuscules d’ultra-droite.

En toile de fond : la fragilisation du tissu socio-économique, des plateformes numériques promptes à disséminer ces idées protestataires et des échéances électorales à venir. Un ensemble hétéroclite dont la montée en puissance et l’éventuel passage à l’acte violent inquiète les services de renseignement européens. Et dont les théories, devenues grand public, virales et fédératrices, font aussi redouter une déstabilisation de la démocratie en France.

Partager

Laisser un commentaire