Villa Medicis : une exception qui confirme la règle

Cette résidence de service senior a su s'adapter à la pandémie du covid-19. Elle fait partie d'une société familiale qui regroupe plus de 9 villes dans toute la France. Odile Barbier est la directrice de la villa Medicis située à Saint-Laurent-du-Var.

L’établissement a été récompensé par "Maison de retraite sélection" pour ses services. Il arrive en deuxième position des meilleurs résidences services senior 1 an 1/2 après seulement après son ouverture . Le groupe villa Médicis arrive lui en troisième position pour l’année 2020.

Quelle est la différence entre une résidence service senior et une maison de repos ?

L’intérêt est qu’on loue son appartement. On est comme à la maison chez-soi. Les résidents sont complètement indépendants. Ils peuvent participer aux repas du restaurant ou aux différentes animations. Ils peuvent recevoir leur famille de manière plus privée et chaleureuse. Mais tout cela est fait dans un cadre sécurisant .Nous avons une infirmière coordinatrice mais nous ne sommes pas médicalisés. On a aussi des services annexes comme une conciergerie , un restaurant , une salle de gym ou encore une piscine.

Comment vous êtes vous adapté à la pandémie en amont ?

Nous avons pris en charge la crise dès le 2 mars en fonction des recommandations gouvernementales et de l’ARS. Très tôt , nous n’avons plus laissé personne entrer pour protéger au maximum nos résidents. On a eu la chance d’avoir des masques du gel hydroalcoolique et des gants. Même si l’approvisionnement à été compliqué. Les équipes ont su s’adapter rapidement à la nouvelle organisation de travail. On a mis en place un système de livraison à domicile dans les appartements. On a su se recentrer pour limiter les risques. Grace à elles , on peut se féliciter de n’avoir eu aucun malade du covid-19 tant de la part des malades que du personnel.

Comment avez-vous fait pour vous approvisionner en matériel ?

Nous ne dépendons pas de l’ARS. On s’est donc tourné vers nos fournisseurs habituels. En effet, nous utilisons régulièrement les masques notamment en cuisine. Le personnel en utilise quelques fois si l’un d’entre est enrhumé.on avait déjà notre circuit habituel.

Quels sont les grands principes de votre plan canicule ?

Une fois de plus, on a du respecter les recommandations du gouvernement et de l’ARS . Nous avons fait l’affichage dans toute la résidence. Nous avons donné des informations aux résidents. On leurs a fourni des bouteilles d’eau. On leurs propose des menus adaptés avec des fruits coupés pour améliorer l’hydratation.

Quels sont les prochaines étapes du déconfinement ?

On était déjà en semi-deconfinement. On a déjà commencé à rouvrir le restaurant la semaine dernière. On compte aussi rouvrir notre partie hôtellerie pour permettre aux familles de résidents de pouvoir rendre visite à leurs parents . J’ai eu la chance de pouvoir compter sur le soutien de ma direction pour mettre en place cette réorganisation. Les visites sont déjà autorisées. Néanmoins , nous continuerons à appliquer des mesures de précautions en fonctions des recommandations. ( prise de température, désinfection des mains et des pieds et enregistrement des venues sur un registre papier)

Enzo Bellini

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire